Murray soutient que le manque de jeu pendant la pandémie a aidé l’ascension de Raducanu

UNE

ndy Murray pense que les blocages de Covid auraient pu aider la cause d’Emma Raducanu dans son ascension fulgurante vers son titre révolutionnaire à l’US Open.

Le niveau inférieur au WTA Tour où l’adolescent aurait dû jouer a été effectivement supprimé lors des différents blocages internationaux.

Et le partenaire de frappe occasionnel Murray a déclaré que l’absence de compétition aurait pu l’aider à progresser plutôt que de l’entraver.

Il a déclaré: «Les 18 derniers mois avant la saison sur gazon et Wimbledon, elle n’a pas beaucoup concouru, ce qui lui a permis à certains égards d’apporter des changements techniques à son jeu et de se développer.

«Habituellement, vers cet âge, les jeunes de 17 et 18 ans concourent beaucoup. Ils sont sur le circuit junior et alimentent également les tournois seniors. Peut-être que cette période lui a donné l’occasion de résoudre certains problèmes techniques dans son jeu. Elle semble avoir amélioré son service et son coup droit.

LIRE LA SUITE

Les projecteurs sont braqués sur la jeune fille de 18 ans depuis son retour sur le sol américain cette semaine, avec des attentes naturellement élevées quant à son niveau de performance.

Mais Murray a averti les rivales de Raducanu qu’à 18 ans, elle avait le potentiel de s’améliorer infiniment en tant que joueuse.

“Souvent, ce qui sépare les athlètes d’élite de ce niveau juste en dessous, c’est cette capacité à apprendre rapidement et à traiter l’information”, a-t-il déclaré. « Tout le monde ne peut pas le faire, mais les meilleurs joueurs et les athlètes d’élite sont capables de le faire.

Getty Images

“Je n’ai pas passé beaucoup de temps avec elle sur un court de tennis, mais cela ne me surprendrait pas si elle comprenait les choses très rapidement.”

Comme Raducanu, Murray revient à l’action vendredi après avoir reçu un joker pour Indian Wells. Se situant juste en dehors du top 100 mondial, il a fait valoir qu’il méritait pleinement cette convocation aux dépens des autres joueurs.

“Je suis reconnaissant qu’ils m’aient donné l’opportunité de jouer ici”, a-t-il déclaré. «Mais est-ce que je me sens mal à ce sujet? Non, je ne me sens pas mal à ce sujet.

«Je préférerais évidemment entrer de droit, mais je pourrais aussi affirmer que les trois années où j’ai été blessé, j’aurais légitimement été inscrit dans tous ces tournois.

“Je pense qu’après ce que j’ai vécu ces trois ou quatre dernières années et ce que j’avais réalisé dans le jeu auparavant, je n’ai pas l’impression de devoir justifier les raisons pour lesquelles je devrais obtenir des wildcards.”